FIREWIRE VADER : présentation

FIREWIRE VADER : présentation

C’est à Firewire que l’on doit le concept de la Tomo, initié par le shaper Daniel « Tomo » Thompson il y a déjà quelques saisons maintenant. C’est la révolution dans le surf puisque l’on voit débarquer au pic des planches « nez coupé » les fameuses no nose ou noseless, plutôt larges au maitre-bau et qui conservent suffisamment de volume pour ramer et surfer sur des 5’6″. Firewire ne se limite pas au surf à la rame et entame une production adaptée au kite avec des renforts et une construction FST, c’est la fameuse Vanguard. La révolution est en marche et le freestyle strapless fait de plus en plus d’adeptes car les Tomo ont ce shape particulier qui sert la noble cause des tricks en tout genre. Ainsi, la planche reste plaquée aux pieds autorisant quelques facéties.

pub-haut

sony-dsc-57sony-dsc-58
Mais ne croyez pas qu’elle se cantonne aux figures aériennes puisqu’elle est redoutable dans les conditions on-shore « mushy », la plupart des conditions que l’on rencontre sur nos spots. Rares sont les sessions parfaites glassy dans 1,5m side-off. C’est là que la Vanguard prend tout son sens : vent fort, plan d’eau on-shore avec quelques petites vagues pas bien formées et c’est là que vous allez déchirer la lèvre. Ça tourne sur place et ça se relance super bien pour rattraper la section et enchainer les bottoms tout en contrôle grâce à l’énorme concave (6mm environ). Le confort pour remonter au vent est vraiment hallucinant donné par la construction et le concave qui permettent de contrôler sa board.

Sur ce genre de surf, le monopads est à proscrire et c’est le combo pads arrière et wax qui fera de vous un rider « core » mais surtout qui vous facilitera techniquement la navigation et c’est à consommer avec une paire de chaussons bas pour achever la panoplie.

Pour passer du côté obscur, Firewire enfonce le clou et lance la Vader. Pour être du bon côté (dark) Vader, voici ce qu’il faut savoir.firewire-vader-scoop1

FIREWIRE VADER

De la Vanguard à la Vader, il n’y a qu’un pas ! La Vader intègre un diamond tail ce qui lui donne un look assez original et très design avec « une pointe » à l’avant et à l’arrière. Des nouvelles tailles sont disponibles et plus petites par rapport à la Vanguard avec l’apparition d’une 4’10 » et 5’1″. Le scoop est un peu plus prononcé et le concave toujours aussi important. Un gros travail de carène sur l’arrière de la board a été effectué avec des channels qui rajoutent du contrôle. La Vader conserve la configuration thruster ou quad. En 4’10 » on a presque l’impression d’avoir un twin tip sous les pieds, c’est un vrai skate ultra joueur, qui accélère beaucoup et surtout très compact. Nous avons halluciné sur l’accessibilité et surtout le confort dans le vent fort. La moindre petite vague est exploitable et on a l’impression d’être radical même dans les conditions plutôt moyennes. Un concentré de technologie avec une construction toujours aussi technique que l’on a mise à rude épreuve sans trouver de faille. À vous de choisir entre être un Dark Vader en surf ou un Vad’air en freestyle en vous jetant dans des moves aériens.

sony-dsc-59
4’10 » x 16″ 5/8 x 2″ – 19 L 5’1″ x 17 3/8″ x 2 3/16″ – 23 L 5’3″ x 17 7/8″ x 2 5/16″ – 25,8 L

pub-haut

5’6″ x 18 5/8″ x 2 1/2″ – 30,5 Lcommande-ce-produit-8