Entretenir ses chaussures de roller

Entretenir ses chaussures de roller

Les coques de roller peuvent être de différentes natures : rigides souples ou souples/dures. Elles nécessitent une veille aussi régulière que les autres pièces qui composent vos patins : trous, hygiène, usure sont autant de points à contrôler régulièrement…

pub-haut

sortir_chaussons_roller_illustration-1Différents types de coques et façons de les entretenir

La nature des chaussures de roller varie en fonction de la pratique : – rigide et basse en carbone pour la vitesse, – montante en hockey, – souple/dur avec chausson amovible ou fixe en randonnée.

Si l’entretien des ces pièces n’est pas compliqué. il reste néanmoins indispensable de vérifier l’humidité, les frottements, l’usure ou l’hygiène en générale.

sortir_chaussons_roller_01

Quand c’est possible, sortez les chaussons !

En général, les patins de randonnée et certains patins de street comportent des chaussons glissés à l’intérieur. Sortez ces chaussons et laissez-les sécher au grand air. Le seul moyen pour aérer le chausson est de défaire les lacets au maximum et d’écarter la languette autant que possible.

Vous pouvez donner un coup de bombe anti-bactérie à l’intérieur des chaussons de temps en temps pour réduire les odeurs (ces dernières sont créées par les bactéries qui abondent dans nos chaussures).

entretien_chaussons_roller_01

Tant que vous y êtes, sortez les semelles de propreté

entretien_semelles_roller_01 Les semelles de propreté sont parfois posées à l’intérieur des chaussons de vos rollers.

Certaines sont amovibles et d’autres non. Si vous pouvez les retirer, faites-le pour qu’elles sèchent plus rapidement. Un coup de bombe anti-bactérienne ne leur fait pas de mal non plus…

Les coques souples/dures doivent également sécher

La coque aussi devra être aérée fréquemment ; idéalement après chaque sortie. D’une façon générale, ne laissez jamais les patins dans un endroits clos et humide : sac plastique, sac de roller ou coffre de voiture… L’humidité favorise le développement des bactéries, moisissures et dégrade plus rapidement le matériel.

Le mieux reste encore de les poser sur une étagère ou à l’air libre le temps qu’ils sèchent. Ensuite, vous pourrez les ranger dans un placard.

Les coque rigides

Souvent utilisées en street, elles nécessitent peu d’entretien. Il faut juste surveiller l’usure des boucles qui souffrent des chocs. Il faut également faire attention aux frottements qui usent la pointe du pied et qui risquent de mettre vos petons à l’air en agressif. Il existe des résines employées en hockey pour durcir l’extrémité de la coque.

Les chaussures de vitesse

Elles ne possèdent pas de chausson amovible. Il faut donc les laisser sécher au grand air dans un endroit sec après les avoir ouvertes en grand. On transpire énormément dedans et elles ne sont pas ventilées. Vous pouvez les bourrer de papier journal pour absorber l’humidité. Cet entretien vous permettra d’augmenter considérablement leur durée de vie. Là encore, l’utilisation d’une bombe anti-bactérie est fortement recommandée.

cache_patin_neoprene_core

Que faire après une sortie sous la pluie ?

Idéalement, il est préférable d’utiliser des protège-patins imperméable en cas de sortie pluvieuse. Encore faut-il avoir anticipé les mauvaises conditions météorologiques et être équipé. Sinon : – séparez les différentes parties de la coque : chaussons, chaussures, semelles, lacets. – bourrez les coques et les chaussons de papier journal, – laissez-les sécher près du radiateur.

Evitez autant que possible de passer les chaussons à la machine car les coutures et la colle tolèrent mal la chaleur !

vérifiez les systèmes de serrage

verification_systeme_serrage_roller_03
On néglige souvent l’état des lacets, des boucles micrométriques et des velcros. Pourtant, leur état conditionne votre sécurité, votre confort, vos performances…

Les boucles

Les crans qui composent les boucles micrométriques peuvent devenir lisse. Il peut également arriver que la boucle se fende. Le système d’arrêt peut également se détériorer à cause des chocs, surveillez-le ! Enfin, la tête de la boucle, selon qu’elle est en métal ou en plastique, sera plus ou moins fragile. Là encore, un peu de vigilance est une bonne chose.

Le point de fixation des boucles doit attirer votre attention. Si c’est riveté, cela ne bougera pas. Si c’est vissé, il faudra resserrer régulièrement. entretien_boucles_roller_01

Les scratches

On ne peut pas faire grand chose si les scratches se détériorent. Ils peuvent se découdre. Le mieux reste encore d’enlever régulièrement les bouloches de laine qui les empêchent de bien se fermer.
D’autre part, jetez un oeil sur l’état des courroies qui peuvent se couper avec le temps.

Les laçets

A force de les serrer, et s’ils coulissent mal, ils peuvent se limer, voire se couper. Ne soyez pas étonnés de devoir les changer régulièrement.
On privilégiera des lacets fins, ronds ou plats. On peut les graisser pour qu’ils coulissent mieux et s’abîment moins. verification_systeme_serrage_roller_02

pub-haut

Mis à jour ( Lundi, 04 Octobre 2010 07:49 )