Flat, antirocker ou freestyle ?

Flat, antirocker ou freestyle ?

Flat ou antirocker ? Derrière ces noms barbares se cachent deux types de montage pour les roues de patin de street. On fait le choix de l’un ou de l’autre en fonction de sa pratique…

pub-haut

exemple_platine_flat_street

Le flat
On parle de configuration en « flat » quand toutes les roues touchent le sol. Ce type de montage est fréquent sur les patins de série mais tend à disparaître au profit des montage avec antirockers. Les riders montent leurs patins en flat quand ils font majoritairement de la rampe.

Les antirockers
On appelle antirockers, des petites roues en plastique de taille réduite (environ 42 mm) qui viennent se mettre de part et d’autre de l’entaille centrale de la platine. Elles remplacent les roues plus grandes. Pourquoi ? Parce que le fait de mettre des roues plus petites au centre évite que le riders bloque brutalement quand il slide sur un gros rail. On utilise cette configuration en skatepark et en street sur les rails de petite et moyenne taille.

exemple_platine_antirockers_street

pub-haut

Les platines freestyle
Il existe aussi des platines freestyle où il ne reste carrément que les 2 roues des extrémités ! L’encoche centrale est beaucoup plus grande pour mieux glisser sur les murets. Ce montage se destine clairement à un usage en street.

exemple_platine_freestyle_street