Vitesse : les concepts technologiques des marques

Vitesse : les concepts technologiques des marques

Smart Shell™, X-Torsion Bar System™, Carbone 12K, Hollow Tube Technology™… les appellations complexes ne manquent pas pour décrire les innovations technologiques sur le marché. Décryptage…

concepts_technologiques_powerslide_2010-1Smart Shell™
Traduit littéralement, ça donnerait quelque chose du genre « coque intelligente ». Il s’agit en fait d’une structure de coque renforcée, tout d’abord sous la coque grâce à la construction en X, mais également sur les côtés pour augmenter la rigidité et la stabilité. Plus de rigidité signifie plus de contrôle et une meilleure transmission de l’énergie lors de la poussée.


X-Torsion Bar System™
Les structures en X sont très fréquentes dans la nature et dans l’ingéniérie. On en trouve notamment dans les chassures de sport en coure à pied. Sur la coque d’un patin, elles offrent davantage de rigidité et moins de déformation. Du coup, le rendement du patin s’en trouve amélioré.

Hollow Tube Technology™
La « technologie du tube creux » ! Cette méthode de construction est utilisée dans de nombreux domaines. Elle permet une réduction de masse de la structure tout en augmentant sa rigidité. Sur les patins, les tubes creux sont positionnés entre les deux inserts avants et arrières, fondus dans la matrice en carbone. Cela permet de gagner en rigidité tout en réduisant le nombre de couches de carbones nécessaires à la construction. Le patin devient plus rigide et plus léger.

Entraxe de 195 mm au lieu de 165 mm ?
Les fabricants ont décidé de passer d’un entraxe de 165 mm à un entraxe de 195 mm quand les roues de 100 mm sont arrivées sur le marché. Pour réduire la hauteur générale des patins et gagner en stabilité, il fallait éviter que le point de fixation de la chaussure à la platine tombe au dessus d’une roue et oblige à rehausser l’ensemble. On a donc avancé le pas de 3 cm pour qu’il tombe entre deux roues !

Platines 3 points : pourquoi faire ?
Ce brevet a été déposé par Bont. On le retrouve sur tous les modèles de la marque. L’utilisation de chaussures et de platines à 3 points offrent davantage de rigidité et de réactivité à l’ensemble du patin. La chaussure et le platine se déforment moins vu que l’on repose sur 3 appuis.

platine_bont_sfr_4ca59d811b5e9-1

Platines embouties ? extrudées ? taillées dans la masse ?
Sur le marché de la vitesse, on  ne trouve pas de platines embouties, elles sont trop souples pour être performante. Des platines embouties sont souvent composées de 2 pièces d’aluminium qu’on a passé sous une presse pour leur donner une forme. Elles sont reliées la plupart du temps par un pièce en plastique. Bref, une platine composée de 3 parties.
Les platines extrudées : Un bloc d’aluminium est passé dans une filière qui lui donne sa forme. La platine est d’une seule tenant, elle est plus rigide.
Les platines taillées dans la masse sont en générale les plus solides du marché. On prend un bloc de matière que l’on « sculpte à la forme désirée. C’est un procédé coûteux mais qui offre une platine extrêmement performante.

Le choix des matériaux
Un carbone 12K (12.000 fibres assemblées) comporte 3 fois plus de fibres que les carbones trouvés habituellement sur le marché du roller. On gagne ainsi en rigidité.

La fibre de verre
Un peu plus lourde que le carbone, ses propriétés sont assez similaires. On obtient des coques avec une bonne rigidité.


La fibre de basalt
Arrivée très récemment sur le marché de la vitesse, le basalt est 5% plus dense que la fibre de verre pour une résistance à la torsion et à la compression 15% supérieure. C’est une matière 100% naturelle et inerte, non cancérigène et totalement écologique !

matiere_roller_technologiques_powerslide_2010-1